Taking too long? Close loading screen.
Une nouvelle redistribution de valeur pour les missions de prestations intellectuelles

Dans quelles circonstances faire appel à un consultant ?

De plus en plus d’entreprises, quelle que soit leur taille, font appel à des consultantes et consultants. Que ce soit de manière ponctuelle ou plus pérenne, en situation de développement ou de crise, pour résoudre un problème stratégique ou technique, le recours à cette aide externe se démocratise.
Mais si ces entreprises manquent de ressources et d’expertises en interne, pourquoi n’embauchent-elles pas à la place ? Quelle est la valeur ajoutée du consulting ?
Nous avons identifié au moins 3 types de circonstances pour lesquelles le recours à un consultant semble être la meilleure option.

1. Besoin d’une aide opérationnelle immédiate

Quand une entreprise, que ce soit une TPE ou un grand compte, fait appel à un consultant, c’est généralement par manque de temps.
Par exemple, il y a un projet informatique nécessitant la mise en œuvre de plusieurs compétences très pointues inexistantes en interne et qu’il convient de démarrer très rapidement. Et s’il fallait embaucher les professionnels dont on a besoin, cela prendrait beaucoup trop de temps, risquant de repousser le lancement de ce chantier de plusieurs semaines…
Or réduire le délai de réalisation au maximum peut s’avérer crucial pour bien se positionner sur son marché. Il s’agit d’aller très vite et faire appel à des consultants sera alors la meilleure perspective.
D’autant plus si les compétences et expertises nécessaires sont hyper pointues, rares et difficiles à trouver. Faire appel à des entités (ESN, cabinets, ou autre) spécialisées qui sont de véritables viviers en expertises de niche peut faire la différence.

De plus, si ce chantier a une durée limitée dans le temps, l’appel à des consultants est une évidence. En effet, quid de recruter des experts pour un projet qui sera terminé dans quelques mois ou quelques années ?

2. Besoins économiques

Au-delà du manque de temps, ce sont souvent des contraintes économiques qui amènent à la sollicitation de consultants. Embaucher un nouveau collaborateur (puis le former) nécessite non seulement du temps mais aussi beaucoup d’argent.
Avec un consultant, l’entreprise n’aura que peu de frais de fonctionnement ou généraux, aucun coût salarial ni frais de formation. Bref, entre le coût d’une embauche et celui d’un consultant, le choix sera vite fait.
Faire appel à un consultant est en fait un investissement.
Et cerise sur le gâteau, on pourra aussi profiter de l’expertise du consultant pour former ses équipes et les accompagner dans leur développement.

3. Besoin d’un regard extérieur

L’entreprise a régulièrement besoin d’un regard externe pour mieux apprécier la situation, surtout si elle est en phase de crise. Le consultant pourra apporter cet œil neuf, objectif, avisé et surtout non impliqué, dont elle aura besoin pour trouver des solutions et de nouvelles idées. Contrairement à un collaborateur, le consultant pourra dire vraiment ce qu’il pense car il n’y aura pas d’enjeu pour lui. Par exemple, on imagine mal comment quelqu’un en interne pourrait mener à bien une mission de transformation si ce projet est susceptible de remettre carrément en cause son poste ou ses perspectives d’avenir au sein de l’entreprise.

Mais, même quand tout va bien dans l’entreprise, il convient de travailler en amélioration continue sa stratégie de développement. Et c’est là que bien souvent le bât blesse. Dans le quotidien de l’entreprise, quand il s’agit de trouver sans cesse des solutions, on finit par trop avoir la tête « dans le guidon » quitte à perdre l’horizon de ses perspectives d’avenir.
Faire appel à un consultant va obliger à appuyer sur le bouton « pause » pour prendre de la hauteur et se poser les bonnes questions. Le consultant, qui connait très bien le marché et les tendances, rien qu’en posant les bonnes questions pour son audit préalable pourra déclencher les réflexions nécessaires et salvatrices. « Comment le service communication & marketing travaille-t ’il avec les ressources humaines ? », « Quels sont vos outils pour le télétravail et le collaboratif et notamment quelle solution de cloud utilisez-vous ? » font partie de ces questions qui laissent parfois les dirigeants de l’entreprise dans un scepticisme révélateur. Autant d’axes d’améliorations à approfondir et de possibilités d’opter pour la croissance et le développement plutôt que de maintenir une certaine forme d’inertie.

Bref, si le manque de temps, d’argent et de compétences internes justifie bien souvent le recours à une consultante ou à un consultant, les entreprises ont depuis longtemps remarqué que cela avait aussi de nombreux autres avantages. Notamment pour déclencher l’impulsion dont elles ont périodiquement besoin.
Reste à savoir comment l’explosion des besoins saura se concrétiser et orienter le marché…

Partager cet article
Autres articles
Calendrier des publications
avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Mots-clés

Redirection automatique

Vous allez être redirigé vers la plateforme tricefal.io dans
10 secondes

NEWS
LETTER

Pour ne rien manquer de notre actualité et rejoindre le mouvement, inscrivez-vous à notre newsletter 🚀
En aucun cas nous ne communiquons vos données personnelles à un tiers. Plus d’informations ici.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la newsletter tricefal est confirmée.

NEWS
LETTER

Pour ne rien manquer de notre actualité et rejoindre le mouvement, inscrivez-vous à notre newsletter 🚀
En aucun cas nous ne communiquons vos données personnelles à un tiers. Plus d’informations ici.
Vous pouvez annuler votre abonnement à tout moment en cliquant sur le lien correspondant au bas de notre newsletter.